• Affichages

    L'affichage est un outil fondamental au service de la construction des apprentissages.

    Mais comme tout outil, cela doit être pensé, réfléchi.

     

    Les deux questions fondamentales sont : à destination de qui j’affiche et dans quel but ?

    Ensuite, se poseront des questions purement pratiques…

     

    Afficher, oui mais pour qui ?

     

    Deux publics sont visés : les élèves, puis les parents.

    Il y a aussi des affichages « fonctionnels » à destination des remplaçants ou de l’IEN (emploi du temps, programmations, etc.).

     

     

    Afficher, oui mais pourquoi ?

     

    Pour l’élève, c’est à but pédagogique. L’affichage va alors avoir différentes fonctions :

    - informer du vécu de la classe : informations d’événements,

    - Mémoire des acquisitions, affichage fonctionnel, alphabet, frise numérique,

    -Outils de structuration (frise chronologique construite avec les élèves, calendrier/éphéméride…) permettant de situer tous les événements abordés en classe ).

    -Reproductions de tableaux et productions artistiques des élèves : esthétique certes mais surtout mise en valeur du travail accompli. 

    - Productions des élèves (mémoire de projets de classe : expositions, exposés, ...) 

    - Fonctionnement de la classe 

     

    Les affichages peuvent aussi devenir prétextes à des temps de langage (mettre en mots une description, un ressenti face à une œuvre…).

     

    Pour les parents, c’est à but informatif : montrer le travail accompli, la trace des apprentissages. Ce sera généralement un affichage à base de photos et de textes (textes d’élèves en dictée à l’adulte !).

    On peut aussi avoir un emplacement prévis à l’entrée de la classe ou dans le couloir pour des communications générales.

     

    Afficher, oui mais comment ?

     

    Première réflexion à avoir : de quel espace je dispose ?

    Il faudra forcément faire des choix : jouer avec le format, déplacer / archiver, retirer.

    Ensuite, où et à quel format ? Il ne faut pas oublier qu’un élève ne percevra pas de la même façon un affichage A3 ou A2 à sa hauteur ou à 1m50 du sol…

    Enfin, on s’attachera à la technique : utiliser du scotch, trombones, agrafes, etc.

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :