• Graphisme / Ecriture (2)

    La tenue de l’outil scripteur 

    Le pouce et la majeur pincent (le gras du pouce et le côté du majeur au niveau de la dernière articulation, l’index guide le stylo, l’index est très innervé et très mobile)  

     Apprentissage complexe qui nécessite qu’on soit attentif à différents aspects mécaniques  

    Multiplier les jeux de doigts pour amener le pouce à fléchir car sans ce fléchissement le freinage lors de l’écriture n’est pas possible. 

    Faire connaître les doigts par un travail sur les comptines (type Monsieur Pouce). 

     La position de la main 

    Position de repos, le stylo est posé sur la base du majeur, le stylo est situé dans l’axe du bras  La main doit être en appui sur le bord cubital, cela permet de balayer la feuille avec l’avant bras. 

     Mauvaises postures  

    Les mauvaises postures engendrent une plus grande fatigabilité. 

    Main presque à plat sur la table : effort qui empêche la souplesse du poignet 

    Avant bras en rotation externe : effort de torsion de la main ou soulèvement du poignet pour que l’outil laisse une trace sur la feuille 

    Poignet fléchi vers l’arrière : crispation des doigts 

    Poignet cassé vers l’intérieur : (col de cygne) muscles de l’avant bras et du poignet sont tendus. La ligne supérieure est cachée, ce pb est lié souvent à une précocité de l’usage de l’outil , la prise palmaire perdure… même chose pour les gauchers 

    Le poignet est soulevé en pont : l’écriture est laborieuse, l’appui se fait sur le crayon 

    Le déplacement du bras 

    Le mouvement du bras est difficile pour l’enfant.  Besoin d’être appris. Habitude qui doit être installée. 

    => en faisant tracer des traits horizontaux. De nombreuses activités de la classe sont prétextes (relier deux objets par un trait etc).  Cela aura d’autant plus d’interêt qu’il y aura sens. 

    Tout comme pour les traits verticaux, l’objectif n’est pas la réalisation de traits mais le déplacement du bras. 

     

    Apprendre à placer correctement ses doigts sur le stylo: 

    - la pince s’apprendra avec les comptines et l’intériorisation de l’usage de chaque doit 

    - l’usage de l’index s’apprend avec la peinture à doigt: 

     

    Graphisme / Ecriture (2) 

    Graphisme / Ecriture (2)

     

     

     

     

    - Pour la peinture à doigt, les doigts se relèvent. Pour y remédier, lui faire placer une boule de cotillons dans la main en la tenant sans la serrer trop fort. 

    On veillera à ce que la main ne soit pas posée à plat mais légèrement soulevée vers la gauche pour le droitier… 

    Thèmes pour la peinture à doigt: 

                - le temps (pluie ou neige) 

                - le zoo (rayures du zèbre, barreaux de cage, pattes de girafes) 

                - la nature (tige de fleurs, troncs d’arbres….) 

                - la maison (toutes les verticales, 

                - divers : rayures de vêtements, dents du peigne, … 

    Dès que la bonne position des doigts et de la main sera acquise, ce travail laissera place aux mêmes activités au crayon. 

    La nature de l’outil est essentielle 

    Inadaptés: 

    Graphisme / Ecriture (2)

     

     

     

     

    adaptés: 

     Graphisme / Ecriture (2)

    La nature de l’outil est essentielle: 

    - trop lisse les doigts dérapent 

    - trop lourd la pince n’est pas assez solide, l’écriture manque de fermeté 

    - un objet à son extrémité : capuchon fantaisiste.. L’équilibre du crayon est perturbé 

    - trop gros, cela fait placer trois doigts sans la pince 

    - trop fin, nécessite un tonus de préhension important (boule de cotillon… comptine… 

    Eviter les feutres ! Tracé ne demandant pas d’effort.  

    La bague antidérapante adaptable aux crayons et stylos est d’une aide intéressante. 

     

    Le mouvement des doigts 

    L’apprentissage de la motricité des doigts se fait de façon ludique: 

    Jeux sans matériel :

      Le crayon  

    Assis aux tables, tenir un crayon devant soi en l’air par un bout avec deux doigts. Deux autres doigts de l’autre main viennent attraper le bas du crayon, lâcher le haut du crayon pour laisser le crayon tomber vers le bas. La main libre reprend à chaque fois le bas du crayon. Le crayon ne doit pas tomber par terre. 

       Psychomotricité fine :  

    Comptez avec les doigts, chaque doigt touchant le pouce, alternativement. Une mains puis l’autre.  

    La pelote de laine :  

    l’enfant dessine une pelote de laine. Il « enroule » la pelote autour d’un axe vertical qu’il aura dessiné sur la feuille, le poignet immobile en appui sur la feuille, l’enfant tourne plusieurs fois autour de l’axe en bougeant seulement les doigts. Il en fait ensuite d’autres côte à côte.  

    Exercice d’assouplissement : course aux zigzags 

    Faire faire des zigzags. Ligne qui s’enchaîne de gauche à droite, rythmée par les doigts de l’enfant. 

    Pas question de placer des repères !  

    La dimension l’espace, sont dictés par des contingences propres à l’enfant : 

                - dimension de ses doigts, tendance à prendre de la place ou à éviter d’en prendre, l’enseignant n’intervenant que si la produciton graphique est trop inhibée ( pas assez haute ou trop resserrée). 

     

    Et l’autre main ? 

    Elle assure la fixité de la feuille et l’équilibre du corps. Elle se place sur la feuille, légèrement en dessous de la zone d’écriture. Les épaules sont et doivent rester à la même hauteur. 

    La position du corps 

    Le tronc doit être tonique, le dos droit, incliné en avant, le bras est libéré pour la translation. 

    L’angle thorax/cuisse doit être ouvert pour que le corps soit redressé. 

    Chaise trop basse : angle tronc/jambe fermé , position nocive pour le dos, oblige à lever les bras 

    Chaise trop haute :les pieds ne sont pas au sol, gêne circulatoire, manque de stabilité, fait courber le dos 

    Chaise trop loin de la table : dos trop couché, compression abdominale, mauvais appui des coudes 

     

    L’espace graphique 

    L’espace graphique doit être exploré dans sa dimension (grand, petit), ses frontières (dedans, dehors), son orientation (haut, bas, droite, gauche).  

    On a vu qu’au-delà des possibilités variables de réalisation selon sa grandeur, l’espace graphique peut mobiliser très différemment les compétences des enfants.  


    Un travail sur l’espace, notamment en ce qui concerne la découverte de ses frontières et de son orientation, peut se faire très tôt y compris en petite section alors que les compétences graphiques de l’enfant restent très limitées.
     

    On peut avoir alors recours à toutes les activités d’impression pour amener l’enfant à avoir un premier contrôle intentionnel de sa production : couvrir une surface, poser les « tampons » partout, en haut, en bas, à droite, à gauche…  

     

    Travail sur l’horizontalité. 

    Horizontalité => aller vers la tenue de la ligne. 

    Exemple: après avoir planté le décor sur une feuille de papier uni (piste à gauche, cage à droite) tracer le chemin qui permet au tigre de rejoindre sa cage ou mettre les animaux d’un côté, la nourriture de l’autre  

    Ou tracer le fil du funambule… 

     Suggestions: 

    Jeux mettant en place le rythme d’espace (régulièrement espacé): 

    Gommettes d’animaux(cirque): ils font la parade (travail sur la régularité) 

    Jeux de voiture  

    Châteaux, pyramides de cubes 

    Colliers de perle (alternance de dimension des perles) 

    Motricité: 

    Installation d’un espace de jeu : Des enfants espacent régulièrement des cubes plastiques, plots. Les autres vérifient la régularité des emplacements. Puis jeu de les contourner, sauter, etc  

     Divers: 

    Alignements d’objets de toutes sortes, 

    Étal du marchand, guirlandes de boules de Noël rangement de livres 

    Cailloux du petit Poucet…. 

     

    Références Bibliographiques :

    - « le geste d’écriture – méthode d’apprentissage cycle 1 cycle 2 », Danièle Dumont-Hatier Pédagogie

    - Différents écrits de M.T. Zerbato Poudou

    - Thèse de L. Lurçat.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :