• Sciences

     

     

    Les programmes:

     

    « À l’école maternelle, l’enfant découvre le monde ... Il observe, il pose des questions et progresse dans la formulation de ses interrogations vers plus de rationalité. Il apprend à adopter un autre point de vue que le sien propre et sa confrontation avec la pensée logique lui donne le goût du raisonnement. Il devient capable … de décrire, grâce au langage et à des formes variées de représentation (dessins, schémas). »

     

    Démarche d’investigation :

     

    1.Choix d’une situation par l’enseignant tenant compte des programmes, du projet d’école, des ressources locales.

     

    2.Vers un questionnement partagé au sein de la classe 

    Quelles questions poser aux élèves et comment les poser ? rôle essentiel des interactions élèves/maître ou élèves/élèves, passage d’un questionnement à une problématique

     

    3.Formulation « d’hypothèses » 

    Tenir compte des représentations et des idées des élèves (réflexions individuelles pouvant être suivies d’un travail de groupe).

    Organiser un débat collectif destiné à connaître d’autres idées que les siennes, fondées sur des faits auxquels on n’avait pas pensé.

     

    4.Activités et investigations menées par les élèves 

    Tester les hypothèses en les soumettant à l’épreuve du réel:

    Observation, enquêtes

    -Protocoles expérimentaux en fonction des possibilités matérielles, réalisations matérielles.

    -Guider les élèves dans la conception de protocoles, dans la recherche de variables pertinentes, les rendre conscients du besoin d’un groupe témoin.

    -Tenir compte des résultats obtenus, les relier aux hypothèses (validation ou non)

    -Établir la différence entre ce que je crois et ce que je vois (rôle essentiel de l’observation et de la réalisation de traces aux formes diverses adaptées à l'âge)

    Identifier les questions qui restent sans réponse : dire « on ne sait pas » est tout à fait scientifique !

    L’important est de ne pas en rester là et de développer d’autres stratégies de recherche.

     

    5.Activités et investigations: 

    -Confrontation des résultats

    -Présentation des résultats à l’ensemble de la classe (élèves et enseignant)

    -Phase d’enrichissement mutuel. (Argumentatif)

    -Élaboration d’une réponse commune sur laquelle l’ensemble est d’accord

     

    6. Conclusion et mise en forme des résultats 

    -Confronter les résultats au savoir établi: lectures documentaires, interview de spécialistes

    -Conclure sur la valeur de la ou des hypothèses

    -Garder trace de la démarche d’investigation

    Dessins, textes ( dictée à l’adulte), photographies

    -Produire une trace écrite qui soit une réponse à la

    problématique posée. Cahier personnel ou album collectif, Poster, etc…

     

     Résume de la démarche:

     

    Sciences

     

     

     

    Traces écrites

    Le temps d’écriture est un moment de réflexion important. Il est volontairement dissocié du temps d’activité (en général le lendemain) pour permettre aux enfants d’opérer un tri d’informations dans leur transcription ;

     

    Cahier d’expériences

    Document progressivement élaboré et complété par l’élève: 

     

    Ø relate des activités scientifiques pratiquées en classe sous formes d’’écrits personnels et

    d’écrits collectifs ;

     

    Ø peut être utilisé :

    avant une expérimentation, l’enfant écrit ses prévisions en justifiant ses choix;

    après une expérimentation, dessins légendés en dictant au maître, CR

     

    il peut contenir : 

    -collages,

    -photos,

    -dessins,

    -mots ,

    - phrases,

    - textes dictés à l’’adulte

     

    Les coins sciences

    Pourquoi ?

    Pour permettre aux élèves de : 

    -découvrir et manipuler librement des objets

    -s'interroger

    -fabriquer des objets librement ou avec une fiche de construction

    -développer la coopération (jouer à plusieurs).

    -passer du ludique à une activité plus dirigée

    -développer l'observation

    -observer les différentes manifestations de la vie (élevages et plantations)

    -découvrir les parties du corps et les cinq sens

    -développer le langage

    -faire émerger les représentations initiales.

     

    Comment ?

     

          Pour une phase de découverte et d'exploration.

    En accès libre (temps d'accueil ou ateliers autonomes) ou par petits groupes avec une consigne précise (comment peut-on faire des bulles ?)

     

          Pour la phase d'expérimentation :

    les élèves manipulent et confrontent leurs prédictions avec ce qui est réalisé.

    L'enseignant recueille les hypothèses, les remarques, il questionne et oriente l'observation.

    Les élèves vont s'interroger sur le « comment » avant de s'intéresser au «pourquoi ». Ils vont faire des va et vient entre l'action et l'interprétation.

    Un temps de mise en commun est nécessaire pour la verbalisation des actions.

        

          En réinvestissement :

    les élèves retournent dans le coin sciences librement ou avec une consigne précise (pour évaluer les élèves, par exemple).

    A l'issue de ses différentes étapes, le coin sciences sera enrichi (matériel, fiches techniques, montages, livres, photos d'expériences, traces écrites...)

     

    Quels coins et quels contenus ?

    Très bon travail ici :

    http://www.saint-martin.ien.13.ac-aix-marseille.fr/spip/spip.php?article16

     

     

    Sources et références

     

    Réalisé d'après des documents de l'académie de la Réunion, des CPC de l'Isère et des pratiques de classe en Côtes d'Armor.

    La Main à la Pâte 

    Groupe maternelle 22 

    CRDP Strasbourg 

    IA Val de Marne 

    Stage Départemental (plate forme sciences de Souillac) 

    Coins : http://www.saint-martin.ien.13.ac-aix-marseille.fr/spip/spip.php?article16 

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :